Le 1er film de Manoel de Oliveira dans le domaine public 155 ans plus tard Pour en profiter ? Tenir jusqu’en 2086 !

, par aKa

Le grand Manoel de Oliveira a eu une magnifique carrière cinématographique d’une exceptionnelle longévité. Il vient de s’éteindre à l’âge de 106 ans.

Certains trouveront peut-être maladroit et malvenu d’évoquer cela alors que le temps est aux hommages et au recueillement mais du strict point de vue du droit d’auteur on obtient une sorte de cas extrême particulièrement parlant.

En effet, puisque la durée du droit d’auteur est calculée à partir de la mort de l’artiste, c’est le 1er janvier 2086 que ses œuvres entreront dans le domaine public (2015+70=2085).

Une si longue attente...

Son 1er film, Douro, Faina Fluvial un documentaire sur les ouvriers du port de sa ville natale Porto, a été réalisé du temps du muet en 1931, alors que Manoel de Oliveira avait 22 ans. Il entrera dans le domaine public 155 ans après sa création !

Son 1er film long métrage, Aniki Bóbó, contant le quotidien de quelques enfants des quartiers populaires de Porto, a été réalisé en 1942. Il entrera dans le domaine public 144 ans après sa création !

Autrement dit, même en ayant la chance de vivre aussi longtemps que le vénérable réalisateur, je n’aurai pas celle de fêter leurs entrées dans le domaine public lors de la 71ème édition du festival...

Annexe 1 : Des ayants droit déjà sur le pont

Quand bien même ce soit illégal, on trouve assez facilement aujourd’hui ces 2 films sur Internet (YouTube et Vimeo notamment). Mais plus pour longtemps à notre avis car cet événement les a fait sortir de l’ombre avec pour conséquence de réveiller les ayants droit.

Ainsi notre ami Jean-Marie Pottier (Slate.fr) a voulu illustrer son article Disparu à 106 ans, Manoel de Oliveira avait tourné son premier film, « Douro, faina fluvial », en 1931 en embarquant le doc en question à partir du YouTube.
Hier, au moment de sa mise en ligne, on pouvait encore le voir, mais aujourd’hui : « Cette vidéo n’est plus disponible suite à une réclamation pour atteinte aux droit d’auteur soumise par The Cinema Guild Inc. ».

Annexe 2 : Le tweet source de cet article

Avec caustique intervention de notre autre ami Blouzouga Memphis ;)

@RomaineLubrique

« Domaine Public »

Mots-clés