The Open Game Art Bundle, du jeu vidéo tout de suite dans le domaine public Payer une fois pour lever les barrières

, par aKa

La semaine dernière nous publiions Pourquoi les jeux vidéos devraient entrer plus tôt dans le domaine public, traduction d’un article pavé dans la marre qui a fait couler beaucoup d’encre chez les anglophones (+500 commentaires pour le billet original +300 sur Slashdot).

Pour alimenter le débat, nous tenions à mettre en lumière une initiative originale qui a eu lieu l’été dernier : The Open Game Art Bundle.

S’inspirant du Humble Bundle, il s’agissait d’une campagne de crowdfunding orchestrée par six personnes de l’univers du jeu vidéo.

Elle visait à placer directement dans le domaine public [1] certaines de leurs créations (codes, graphismes ou musiques).

Voici le joli et didactique clip de présentation, dont on appréciera la référence au zoo (« Notre Internet s’est transformé en zoo : nous sommes des artistes, pas des animaux, bordel ! »).

La campagne s’est déroulée sur deux semaines en juillet. Ils demandaient dix mille dollars, ils en ont récolté douze.

Preuve en est que ces « libérations » suscitent l’intérêt et l’adhésion des internautes.


Au final, on se retrouve avec des musiques (comme celle, entraînante, ci-dessus de Stratkat), des graphismes et du code mis librement à notre disposition pour notre plus grand plaisir, à commencer par celui des autres créateurs de jeu qui vont trouver là matière à usage, remix et inspiration sans craindre la foudre de la sorcière Copyright.

On se quitte avec un échantillon de ce que nous offre l’infographiste MindChamber.

Voir en ligne : The Open Game Art Bundle

@RomaineLubrique

« Domaine Public »

Mots-clés