La poésie d’Apollinaire : petit aperçu

, par Véro

A. Morice est professeur de Littérature dans le secondaire et à l’Université Paris III Censier.

Il nous explique ici pourquoi Apollinaire est considéré comme le poète inaugurant la « modernité » :

  • en nous offrant une analyse de la métrique des deux premiers vers de "Zone", poème manifeste ouvrant le recueil Alcools ;
  • en mettant en perspective l’œuvre poétique d’Apollinaire dans l’histoire littéraire : héritière de Baudelaire et Rimbaud, et référence proclamée du surréalisme.

Zone (2 premiers vers)

À la fin tu es las de ce monde ancien
Bergère ô tour Eiffel le troupeau des ponts bêle ce matin


Voir en ligne : Zone (en intégralité sur Wikisource)

P.-S.

Illustration : Calligramme - Apollinaire - Licence : Domaine Public (source : Wikimedia Commons)

@RomaineLubrique

« Domaine Public »

Mots-clés