Qui sommes-nous ? Romaine Lubrique ? Domaine Public !

, par Contact

Romaine Lubrique a pour objectif de prendre soin du domaine public.

Il s’agit aussi bien de valoriser et mettre en avant les œuvres culturelles tomb... entrées dans le domaine public que de participer et suivre son actualité à l’ère du partage sur Internet.

Vous trouverez en pièce jointe ci-dessous une présentation plus complète du projet.

Fondateurs

Véronique Boukali (Véro)

Co-fondatrice de Romaine Lubrique.

Véronique Boukali est prof de Lettres, mais pas que. Elle se forme en musique, danse, théâtre et cinéma (et en Lettres, forcément). Elle travaille dans le spectacle vivant et l’édition, puis explore les potentialités du numérique quand elle devient enseignante. Elle continue ses activités musicales, et notamment le chant et l’accordéon. N.B. La « Romaine Lubrique », ce n’est pas elle, c’est juste le nom du projet !

Alexis Kauffmann (aKa)

Co-fondateur de Romaine Lubrique.

Alexis Kauffmann roule sa bosse dans le numérique depuis... longtemps. Prof de Maths dans une vie antérieure, il aime bien le logiciel libre auquel il a tenté d’apporter sa modeste pierre en créant Framasoft. Pour en savoir plus : Wikipédia, Le Monde, France Culture, conférence TED.

Parrains

Quelques bonnes fées qui se sont penchées sur notre berceau.

Experts juridiques

Parce que nous ne sommes pas toujours capables de répondre avec précisions à toutes les questions que nous nous posons ou que vous nous posez.

Gallicanautes

Un « Gallicanaute » est un internaute utilisant Gallica et participant activement à la diffusion des documents de la bibliothèque numérique sur le Web. Grâce à Jérôme et ses interviews, nous proposons une rubrique dédiée

Pour la petite histoire...

Romaine Lubrique est née par hasard en septembre 2013, lorsque Véronique Boukali et Alexis Kauffmann se sont aperçus que Guillaume Apollinaire allait entrer sans crier gare dans le domaine public.

Avec Lionel Maurel, ils ont alors décidé de signer une tribune dans Libération, marquant le point de départ du projet.

Un « drôle » de nom

Pourquoi « Romaine Lubrique » ? Parce que « Domaine Public » !

Paronomase, homophonie ou contrepèterie, ce nom résulte d’une intense séance de brainstorming qui fut, comme vous pouvez le constater, un échec total. Nous sommes bien obligés d’assumer désormais...

Partenariats et synergies

PNG - 212.9 ko

Framasoft

Framasoft est un réseau d’éducation populaire dédié à la promotion et diffusion du « Libre » en général et du logiciel libre en particulier, dont il est l’un des principaux portails francophones.
Il a été fondé en 2001 par Alexis Kauffmann.

JPEG - 46.9 ko

Libération

Libération est un média français que l’on ne présente plus.

JPEG - 35.1 ko

Oxyradio

OxyRadio est une web radio associative située à la maison des Visages du Monde de Cergy diffusant principalement de la musique sous licence libre et ouverte.

JPEG - 19.3 ko

SavoirsCom1

Savoirscom1 est un collectif français formé par deux bibliothécaires, Silvère Mercier et Lionel Maurel, concernés par les « changements organisationnels, cognitifs, juridiques ou techniques amenés par le numérique ». Il se donne pour objectif de promouvoir l’approche des biens communs dans les politiques publiques de l’accès à l’information.

PNG - 29.6 ko

La Quadrature du Net

La Quadrature du Net est une association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Elle promeut une adaptation de la législation française et européenne qui soit fidèle aux valeurs qui ont présidé au développement d’Internet, notamment la libre circulation de la connaissance.

PNG - 153.9 ko

Villes en Biens Communs

Villes en Biens communs est un événement qui cherche à donner une visibilité aux innovations sociales et citoyennes autour des biens communs, ressources créées, gérées et partagées collectivement par une communauté de citoyens. Ils ouvrent de nouvelles voies pour répondre aux différentes crises que traversent nos sociétés (écologique, économique, sociale).

PNG - 25.8 ko

Wikimédia France

Wikimédia France est une association dont le but est de soutenir en France la diffusion libre de la connaissance et notamment les projets hébergés par la Wikimedia Foundation comme l’encyclopédie Wikipédia, la médiathèque Wikimedia Commons ou le dictionnaire Wiktionnaire.

JPEG - 142.6 ko

Cinémas Utopia

Utopia est un réseau français de cinémas indépendants implanté à Avignon, à Bordeaux, à Montpellier, à Saint-Ouen-l’Aumône, à Pontoise, à Toulouse et à Tournefeuille. Le réseau est à l’initiative du projet original Vidéo en poche.

JPEG - 28 ko

Open Knowledge Foundation France

Open Knowledge Foundation France est un groupe local de l’Open Knowledge Foundation (OKF), association qui promeut la culture libre sous toutes ses formes et qui considère qu’un accès ouvert aux informations associé aux outils et aux communautés pour les utiliser sont des élément clés pour améliorer notre gouvernance, notre recherche, notre économie et notre culture.

  • Romaine Lubrique anime un groupe de traductions en collaboration avec l’OKF France dans le but, entre autres, de traduire des articles du site The Public Domain Review.
  • Contact : Samuel Goëta

Revue de presse

  • 30 septembre 2013 : Libération
  • 15 janvier 2014 : La Gazette de l’Utopia
  • 1 février 2014 : Télérama
  • 1 juillet 2014 : La Gazette de l’Utopia

(cliquer sur le portfolio ci-dessous)

Crédit et licence

Sauf mention contraire l’ensemble du site est sous licence Creative Commons CC0 1.0 universel « Transfert dans le Domaine Public ».

Il est propulsé par le logiciel libre Spip et est hébergé par Nursit [1].

Notes

[1Les icônes sociales sont sous licence CC By-SA.

@RomaineLubrique

« Domaine Public »